Émilie Jolie

Émilie Jolie  Hérisson oiseau

Pour le Printemps des Artistes 2010, nous avons travaillé sur le conte musical d’Émilie Jolie, de Philippe Chatel.

DSC09089 DSC09090 DSC09091 DSC09092 DSC09093 DSC09094 DSC09095 DSC09096 DSC09097 DSC09098 DSC09099 DSC09100 DSC09101 DSC09102 DSC09103 DSC09104 DSC09105 DSC09106IMGP6393 IMGP6394 IMGP6395

Voici les paroles:

CHANSON D’ÉMILIE JOLIE ET DU GRAND OISEAU

ÉMILIE:
Je m’appelle Émilie Jolie
Je m’appelle Émilie Jolie
Je voudrais partir avec vous
Tout au bout du ciel, sur vos ailes
Et je voudrais vivre avec vous ma vie

LE GRAND OISEAU:
Tu t’appelles Émilie Jolie
Tu t’appelles Émilie Jolie
Tu voudrais partir avec nous tout au bout du ciel, sur nos ailes
Et tu voudrais vivre avec nous ta vie

EMILIE:
Oui c’est ça vous m’avez compris
Alors dite-moi oui…

LE GRAND OISEAU:
Tu t’appelles Émilie Jolie
Tu rêves de voler la nuit
Partir, rejoindre le soleil
Et même la lune, sur nos plumes
Faire un petit tour, au paradis

ÉMILIE:
Oui c’est ça vous m’avez compris
Alors dite-moi oui…

LE GRAND OISEAU: Mais y’a tant de choses à voir avant de partir pour le firmament. Y’a tant de pages à tourner, ta vie ne fais que commencer. Y’a tant de choses à voir avant de partir pour le firmament. Y’a tant de jours et tant de nuits, tu es au début de ta vie.

ÉMILIE: J’ai tant de choses à voir avant, mais n’oubliez pas pour autant La petite fille aux cheveux blonds Qui vous a chanté sa chanson Je m’appelle Émilie Jolie Je m’appelle Émilie Jolie Et si un jour je deviens vieille J’irai par le ciel,Sur vos ailes Au rendez-vous du paradis

LE GRAND OISEAU: Mais prend le temps de vivre ta vie Ma petite Émilie Jolie Tu sais dans les pays rêvés Les oiseaux ne sont pas pressés…
Au revoir Émilie, et tourne bien toutes les pages…

ÉMILIE:
Oui, monsieur l’oiseau, au revoir!

LE GRAND OISEAU:
Adieu.

LE CONTEUR:
Allez, viens Émilie. Tu sais, les oiseaux ont toujours raison. Tu dois lire les autres pages, c’est la loi des livres d’images. Oh, mais dis donc, tu sais la meilleure? On est à la page des oiseaux, et on a failli rater l’autruche! Faut dire aussi qu’elle est jamais à l’heure…